Articles de Fabienne FayadConseils pour vous

Mme Parfaite ou comment sortir de la course infernale!

By mars 31, 2013 No Comments

Article écrit par Fabienne Fayad suite à une présentation de Carole Perez (coach)

Avez-vous l’impression de toujours courir, d’être à bout de souffle à force de tout vouloir faire parfaitement ?

Je suis comme vous! Mesdames, nous avons le défaut de vouloir être toujours parfaite et de vouloir toujours tout réussir, dans tous les domaines et cela tout le temps.

Nous sommes les « super-womens » des années 2000. Nos mères ont voulue travailler et être des mères de famille exemplaire, c’était pour elle le seul moyen de justifier à leur famille et parents qu’elles pouvaient aussi travailler et être indépendante sans impacter leur famille. Nous sommes les filles de ces femmes-là.

Il y a quelques mois j’ai eu le plaisir d’assister à une conférence de Carole Perez Coach d’affaire. Sa conférence m’a énormément apprise et c’est pour cette raison que je voudrais partager ceci avec vous.

Mme Parfaite

Carole a débuté la présentation en nous parlant de Mme Parfaite. Le sondage à main levée dans la salle a révélé qu’il y avait en effet beaucoup de Mme Parfaite. Je n’étais pas seule!

Mme Parfaite a pour caractéristique le besoin d’être aimée. Ainsi, pour que ses patrons l’apprécient, elle est prête à faire beaucoup de sacrifices!

Mme Parfaite a besoin de plaire et elle devient en quelque sorte « dépendante » des commentaires qu’elle espère obtenir de la personne qui la dirige et des personnes qu’elle aime. Mme Parfaite est donc ainsi facile à manœuvrer et elle sacrifie beaucoup de sa vie et de son temps pour plaire aux autres.

En plus, Mme Parfaite va avoir tendance à se comparer et souvent à se dévaloriser par rapport aux autres.  Ce doute qu’elle a à l’intérieur d’elle va l’amener parfois à avoir un horaire infernal afin de tenter de tout réussir et de plaire à tout le monde. Elle voudra être parfaite au travail, parfaite à la maison, parfaite auprès de ses amis, de son conjoint… de ses parents… de ses enfants… Mme Parfaite va travailler tellement fort à plaire à tout le monde que cela finira souvent par la mener à l’épuisement!

Carole nous a alors expliquée comment Mme Parfaite peut changer cela et « se libérer »  de cette course folle. Comment finalement Mme Parfaite peut couper les fils de « la marionnette qu’elle est devenue inconsciemment»  en cherchant à plaire à tous. Elle nous a expliqué comment il est possible de se réapproprier les qualités qui nous appartiennent et comment mieux nous connaître et être conscient de notre valeur sans attendre que cela vienne des autres.

Carole nous a aussi expliquée que finalement le seul pouvoir que nous avons sur les autres, c’est le pouvoir que nous avons en fait sur nous-même. Si les gens arrivent à prendre du pouvoir sur nous, ce n’est donc pas leur faute, mais plutôt parce que, sans le savoir, nous leur donnons ce pouvoir sur nous-même. Il faut donc apprendre à limiter l’accès des autres à notre for intérieur. Il faut le permettre seulement aux personnes qui nous sont très proches et qui sont réellement bien intentionnés. Carole a répété « ne donnez accès qu’à ceux qui vous permettent d’évoluer ». Mettez un verrou pour empêcher les autres de rentrer. Fermez la porte.

Prendre soin de soi en premier!

Carole  nous a aussi expliqué que pour ne pas s’épuiser qu’il faut avoir les bonnes priorités.  Car malgré ce que notre culture judéo-chrétienne nous enseigne, il faut tenir compte de nos propres besoins avant de s’occuper de ceux des autres. Carole a donné l’exemple des masques à gaz  dans l’avion.  Au décollage, nous recevons l’instruction suivante en cas de dépressurisation de l’appareil: « Il faut mettre son propre masque avant d’aider les autres à mettre le leur ». On doit donc apprendre à s’occuper de nos besoins avant de s’occuper de ceux des autres, c’est une question de survie. Alors, il faut donc se réserver du temps de qualité avec soi et pour soi.

En résumé pour Mme Parfaite

Il est important à Mme Parfaite de savoir prendre sa place et savoir dire « non », lorsqu’elle n’est pas d’accord, de la bonne façon, sans colère et sans réaction négative excessive. Il faut tout simplement être clair avec ceux qui nous font des demandes que l’on n’a pas le temps de réaliser en disant par exemple que l’on ne peut pas aider pour le moment et que c’est pour cela que « c’est non ». Il faut aussi se rappeler d’être authentique avec nous-même et annoncer clairement la couleur à l’autre. Il faut être ferme et calme. Vous verrez ça marche vraiment!

Fabienne

Author Fabienne

More posts by Fabienne

Laisser un commentaire