Articles de Claire PretCollaborations spécialesConseils pour votre entrepriseConseils pour vous

Comment se faire connaitre sur Internet et dénicher des contrats lucratifs?

By juin 9, 2013 novembre 4th, 2018 2 Comments

Comment se faire connaître?

Les travailleurs autonomes qui débutent ont en effet souvent du mal à trouver des contrats. Ils ne savent pas comment procéder. Ils ne savent pas comment débuter et quand contacter les clients, ni où les trouver, ni sur quels sites s’inscrire, et encore moins comment faire son marketing et quelles techniques mettre en œuvre pour créer son réseau. Ils ne savent pas non plus comment construire leur visibilité et se faire connaitre sur le long terme, etc. Si c’est votre cas, alors c’est pour vous que j’ai préparé cet article.

Alors comment on fait pour dénicher des contrats lucratifs et se faire connaître sur Internet lorsque l’on est un travailleur autonome?

Si vous débuter à votre compte sur internet comme travailleur autonome il y a des choses que vous devrez savoir pour commencer. Premièrement si vous voulez gagner votre vie sur Internet, vous devrez commencer par y investir un peu de votre temps afin de vous faire connaître sur Internet. Vous devrez travailler un peu… Alors commencez par partager vos connaissances en écrivant un blogue par exemple ou en participant aux forums et groupes spécialisés sur Linkedin.

Si vous débutez dans la profession de travailleur autonome sur Internet, voici quelques liens pour vous lancer et pour vous faire connaitre:

  • Upwork.com a lancé bon nombre de travailleurs autonomes. L'inscription est gratuite et c'est un site anglophone fantastique pour trouver vos premiers clients.
  • Agent solo est un bon site québécois pour vous faire connaître et offrir vos services. Vous devez cependant devenir membre pour en profiter. Lien http://www.agentsolo.com/ca/fr/
  • Freelance.com http://www.freelance.com/fr/, comme Upwork, est un site francophone (Européen) spécifiquement destiné aux travailleurs autonomes.
  • Kob-one.com est bonne adresse pour vous lancer dans le « freelancing » comme disent les français, et si vous êtes dans le créatif. De nombreuses entreprises visitent ce site quotidiennement dans l'espoir de trouver un bon travailleur autonome qui mènerait à bien leurs projets. Voici le lien vers les demandes de services http://www.kob-one.com/appels-d-offre

Cependant, un conseil, ne vous lancez pas tête baissée sur le premier contrat venu. Soyez sûr que vous avez les compétences, l’intérêt et un bon contact avec votre client. Vous voulez bien commencer.

De plus, vous devrez d'abord travailler sur votre réputation en contribuant régulièrement à des forums, à des sites et magazines d’autorité, et en construisant votre image de manière globale, ensuite en vous faisant connaitre vous pourrez attirer des clients qui vous ressemblent et pour qui vous aimerez faire des contrats.

Quelques points cruciaux pour se faire connaitre sur Internet. En toutes occasions lorsque vous communiquez sur Internet :

–  Soyez toujours professionnel

–  Soyez poli, peu importe les commentaires que vous recevrez

–  Soyez utile, apportez votre support

–  Respectez vos engagements

Ces quatre règles ne peuvent que vous être utiles et vous permettront de faire une première bonne impression sur vos clients potentiels. N’oubliez pas que ce vous écrivez sur Internet … Est publique !

Alors pour commencer: Inscrivez-vous sur elance.com et freelance.com en priorité et si vous avez un peu d’argent pour votre inscription pour Agent Solo allez-y aussi, et cela sera un bon début.

Claire Pret

 

Note: N’oubliez pas de toujours consulter vos conseillers professionnels (comptable, avocats) avant de prendre une décision financière importante. Nous déclinons toute responsabilité quand aux résultats que vous aurez. Faites vos devoirs!

Toutes les marques de commerces appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne sont mentionnnés ici que pour faciliter votre compréhension. Lisez aussi notre entente de confidentialité. 

Claire Pret

Author Claire Pret

More posts by Claire Pret

Join the discussion 2 Comments

Laisser un commentaire