Négocier avec un client difficile

20557101 - bright picture of confused woman with smartphone 

Négocier et/ou travailler avec un client difficile ?

En tant qu’entrepreneuse ou entrepreneur, c’est inévitable, vous aurez à faire des affaires avec des clients difficiles ! Que cela soit lors de la vente et probablement lors de livraison de services, il est possible que vous trouviez votre client plutôt difficile…

Bien que la majorité des clients soient en fin de compte des personnes et des clients agréables à gérer, il y a ceux qui peuvent transformer vos journées, et parfois vos nuits en cauchemar.

Avant de décider que votre client est difficile, posez-vous quelques questions :

– Est-ce que votre client est vraiment difficile ? Est-ce juste une différence de points de vue ?

– Est-ce qu'il a juste peur de s'engager ou encore peur des risques du projets?

– Est-ce que vous pouvez identifier quels sont les éléments sur lesquels vous avez une différence de point de vue ?

Pouvez-vous identifier les points que vous pourriez négocier avec lui et ceux sur lesquels il sera non-négociable ?

Est-ce que vous voulez vraiment conclure une entente avec ce client ? Peut-être que c’est simplement un client que vous ne voudrez pas desservir !

Négocier avec un client difficile …

Vous trouvez votre client difficile lorsque vous négociez avec lui parce que…

– Il veut juste avoir toujours raison, malgré les recommandations que vous lui faites.

– Il veut juste avoir le prix le plus bas (le taux le bas, la marchandise au prix plancher).

– Il ne se décide pas sur ce qu’il veut vraiment et il n’arrête pas de changer d’idée (cible mouvante).

– Il pense qu’il peut en avoir beaucoup plus pour son argent ou qui s’attend à avoir des services « gratuits ».

– Il fait de la microgestion au point de vous empêcher de faire bien votre travail et il vous demande une tonne de rapports de suivis et des réunions qui prennent tout votre temps et votre énergie.

Quoi faire? Essayer de parler "franchement" avec ce client. Écoutez-le et essayez de lui faire voir les deux côtés de la situation.

– Que faire s’il ne veut pas entendre raison ?

– Que faire s’il ne veut absolument pas entendre les recommandations que vous lui faites ?

Vous avez bien entendu le choix de vous retirer et parfois c’est la meilleure solution. Cependant avant d’arriver à cette conclusion, il faut peut-être commencer par lui rappeler pourquoi il vous a embauché. Si c’est pour votre expertise, il aurait peut-être avantage à s’en servir! 😉

Si vous tenez à le garder comme client, et si ce n’est pas juste une question d’opinion, rappelez-vous qu’au bout du compte c’est lui qui décide s’il met en place ce que vous lui recommandez.

Si ce n’est pas une question d’opinion et si vous êtes sûr que vous donnez réellement le meilleur conseil à ce client (et qu’autrement cela ne lui serait pas favorable), qu'en plus cela pourrait même se retourner contre vous dans le futur. Je pense que dans ce cas, il vaut mieux remettre au client vos recommandations par écrit et vous retirer le plus vite possible de ce contrat… Car c’est en fin de compte votre réputation professionnelle qui est en jeu.

Tenez-moi au courant de votre expérience ! N’hésitez pas à partager avec moi en bas.

Photo de Fabienne Fayad

Fabienne Fayad

Note : N’oubliez pas de toujours consulter vos conseillers professionnels (comptable, avocats) avant de prendre une décision financière importante. Ce site est pour votre information seulement. Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne sont mentionnées ici que pour faciliter votre compréhension. Aucune promesse ou garantie de gains ne vous est faite. Lire aussi la note importante du blogue.

Copyright: Les droits des images sont achetés sur Fotolia, 123RF, Depositphotos ou Istockphoto.

Droits pour cette photos:Copyright: dolgachov / 123RF Stock Photo

Photo de Fabienne Fayad réalisée par Marili Levac photographe.

 

0
  Articles recommandés