fbpx
Audrey MollardCollaborations spéciales

Concilier vie de famille et démarrage d’entreprise

mère entrepreneure

Lancer son activité entrepreneuriale avec un enfant en bas âge et enceinte. Est-il possible de concilier vie de famille et démarrage d’entreprise ?

Des études récentes, menées en septembre 2020 par la Jeune Chambre de Commerce de Montréal, ont montré que la maternité chez les femmes pourrait expliquer le retard de l’entrepreneuriat féminin au Québec.

Même si la période du congé de maternité semble adéquate pour la création et le développement d’une nouvelle activité d’affaires, peu de femmes franchissent le pas. Pour celles qui sont déjà entrepreneures et chefs d’entreprise, la maternité peut vite devenir une source de stress intense et certaines femmes mentionnent se sentir « en mode survie » pendant plusieurs années après la naissance de leurs enfants.

Le monde des affaires ne semble pas adapté pour accueillir les mères d’enfants en bas âge et les exigences imposées par la société continuent d’être élevées pour ces femmes. Selon l’étude, les femmes ressentiraient une pression pour maintenir leurs performances professionnelles tout en assurant leur rôle de maman à la maison.

En lisant cela, je peux comprendre qu’il peut sembler difficile d’envisager un parcours entrepreneurial parallèlement à la maternité

À travers cet article, j’ai voulu apporter mon témoignage en tant qu’entrepreneure en phase de démarrage, maman d’une fillette de tout juste un an et enceinte de sept mois. Est-il possible de concilier vie entrepreneuriale et vie de famille ?

Chaque situation de femme est unique et chaque femme vit une grossesse différente. Je propose cinq pistes de solutions en toute humilité. Je ne pense pas détenir la vérité, je souhaite seulement apporter un point de vue adapté à mes expériences et ouvrir l’échange sur le sujet.

1- Se connaître avant tout

Je m’en rends compte, être entrepreneure demande de nombreuses compétences techniques, des savoir-faire dans de nombreux domaines (vente, marketing, réseaux sociaux, gestion de la clientèle, comptabilité, etc.), des savoir-être (négocier, prendre des décisions, se démarquer de la concurrence, bâtir une équipe, etc.) et, plus que tout, des savoirs durables.

Ces derniers me semblent être capitaux, et encore plus aujourd’hui avec la transformation de nos sociétés, en cette période du COVID-19, où nos qualités humaines feront la différence dans un marché économique flou et incertain : résilience, vivre au jour le jour, proactivité, savoir anticiper, prendre des risques, accepter nos échecs… Ces compétences sont à acquérir absolument et passent par la connaissance de soi et de nos propres émotions.

Plus nous apprendrons à reconnaître et accepter la personne que nous sommes et à faire des choix alignés qui nous respectent, plus nous serons à même de faire face aux difficultés et obstacles imposés par la vie entrepreneuriale. Comprendre ce qui est important pour nous nous aide à définir nos priorités et à faire des choix adaptés pour le bien-être de notre vie professionnelle et vie familiale.

2- Bénéficier d’un soutien familial

Une famille qui nous soutient et qui croit dans nos projets est, je pense, un facteur qui favorise la réussite de notre lancement entrepreneurial. Une bonne communication dans le couple permet une répartition des tâches quotidiennes ainsi que la garde des enfants lorsque chacun en exprime le besoin.

Sans cela, je pense que je n’aurais pas réussi à mener de front l’ensemble des projets. Avoir une famille disponible et aidante ou des proches de confiance me semble être un facteur à ne pas sous-estimer, car chacun apporte un réconfort psychologique important pour nous aider à traverser les moments difficiles.

3- Identifier son « Pourquoi »

Quelles sont les raisons qui vous motivent à vous lancer dans l’entrepreneuriat ? Ou, si vous êtes déjà chef d’entreprise, « Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? ». Répondre à cette question avec sincérité et trouver une raison qui vous pousse à entreprendre, au-delà des raisons économiques, vous insufflera une motivation pour persévérer malgré l’adversité.

Pour ma part, je souhaite inspirer les femmes à faire ce qui les passionne et leur permettre de s’épanouir dans leur travail, afin de faire des choix et de se concentrer sur ce qui est essentiel. Lorsque je rencontre des difficultés ou que je ne me sens pas capable d’assumer la charge de travail due au lancement de l’activité et mon rôle de mère, alors je reviens toujours à mes fondamentaux.

Pourquoi est-ce que je fais ce que je fais ? Quel sens est-ce que je veux donner à mes actions ? Qu’est-ce qui me pousse à agir ?

4- Apprendre à lâcher prise

Il faut admettre que certaines journées sont catastrophiques. Votre enfant a mal aux dents, votre ventre est gonflé, vous êtes fatiguée, vous n’êtes pas de bonne humeur et les nouvelles sont mauvaises… Dans ces moments-là, j’ai compris qu’il faut savoir renoncer, qu’il ne faut pas avoir d’attentes trop précises ni vouloir des résultats absolument.

J’ai appris à accepter le fait que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et que certains objectifs qui nous semblent importants à atteindre (par exemple, rédiger une publication pour demain ou répondre à tel client dans les 24 heures), ne sont finalement que des exigences que nous nous imposons à nous-mêmes.

En tant qu’entrepreneure, il est nécessaire de se fixer des objectifs, mais à certains moments, il n’est physiquement pas possible de les atteindre. Il faut alors prendre notre courage à deux mains et accepter notre part de vulnérabilité et que nous ne sommes pas toujours fortes, persévérantes et fonceuses. Il y a des jours où le lâcher-prise est la seule solution pour ma santé mentale et pour celle de ma famille. Alors, je sors, je marche dans la nature, je me repose, je repousse les échéances et j’apprends à me respecter.

5- Se féliciter souvent, apprécier les petites choses

En tant que femme, on l’oublie bien trop souvent… Nos journées sont remplies et le temps passe à une vitesse folle. Nous accomplissons de nombreuses choses et le soir venu nous ressassons encore tout ce que nous aurions pu faire de plus, et tout ce qui nous reste encore à faire.

J’apprends à me remercier régulièrement et à me féliciter pour les petites choses que j’ai accomplies dans la journée. Chaque soir, au moment du coucher, je m’impose de trouver trois réussites à ma journée et de me récompenser intérieurement. Grâce à cet effort quotidien, je me rends compte que les projets avancent et que je poursuis mes rêves et mes ambitions et cela contribue à améliorer mon bien-être personnel.

Pour conclure, je pense que la maternité est une étape majeure dans la vie d’une femme. Elle comporte son lot de difficultés qui peuvent arriver à être surmontées si l’on apprend à se connaître, si nous possédons un soutien familial positif, si nous identifions clairement notre Pourquoi, si nous acceptons notre part de vulnérabilité et nos limites, et que nous nous félicitons grandement pour chaque petite chose accomplie.

Ces étapes sont pour moi des facteurs clés de la réussite et je ne prétends pas que ce sont les seuls éléments à prendre en compte ni qu’ils sont une vérité pour toutes les femmes. Pour reprendre mon cas personnel, je suis très heureuse de mes choix, car cela me permet de créer, dans tous les sens du terme : créer la vie, créer mon entreprise, créer mon entourage familial et créer un environnement qui me ressemble, dans lequel je m’épanouis.

J’aimerais que la maternité ne soit pas un frein dans la réalisation de vos projets : être maman et entrepreneure c’est possible !

Je m’appelle Audrey Mollard et je suis coach professionnelle. Ma mission est justement d’accompagner les femmes à se réaliser dans leur métier, à trouver une activité qui les passionne, alignée avec leur personnalité, leurs talents, mais aussi leurs limites. Mon rôle est de vous aider à révéler votre potentiel afin de bâtir une carrière professionnelle durable, qui vous ressemble. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter ma page.  Je serais heureuse de répondre à toutes vos questions et à échanger avec vous !

Audrey Mollard

Audrey Mollard

Note importante:

Cet article sur  « Concilier vie de famille et démarrage d’entreprise » est uniquement pour votre information.

Aucune garantie de gains ne vous est offerte ou promise. Veuillez toujours consulter votre avocat et/ou comptable avant de prendre une décision importante par rapport à vos finances. Nous ne vous offrons aucune garantie de résultats ici. Consultez toujours les professionnels appropriés avant de prendre une décision importante.

Toutes les marques de commerces cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne sont présentées ici que pour faciliter votre compréhension. Lire aussi la note importante du blogue. Consultez aussi notre politique de confidentialité. 

Facebook et Instagram sont des marques déposées qui appartiennent à leurs firmes respectives, elles ne sont présentées ici que pour faciliter la compréhension de cet éditorial.

Copyright pour les images du site: droits achetés sur 123RF, Fotolia, CANVA Pro, Istockphoto ou encore Depositphotos

Copyright: Cette image a été acheté sur Depositphotos Id. de l’image:214260888 Droits d’auteur: Syda_Productions

Audrey Mollard

Author Audrey Mollard

More posts by Audrey Mollard

Laisser un commentaire