fbpx
Audrey Mollard

5 raisons au burn-out de la femme entrepreneure

entrepreneuse en burnout

5 raisons au burn-out!

Les chiffres sont effrayants ! Un tiers des travailleurs canadiens se disent susceptibles de déclarer un épuisement professionnel en 2021, selon un sondage publié à Radio-Canada (Source).

Le burn-out, ou syndrome d’épuisement professionnel, touche tous les domaines d’activités et particulièrement les femmes entrepreneures depuis le début de la pandémie.

Dans cet article, je vous propose d’aborder cinq raisons qui pourraient être, selon moi, à la source d’un burn-out chez les femmes entrepreneures.

Bien entendu, cette liste est non exhaustive et représente seulement une partie du phénomène. Pour commencer je vous propose de voir, dans un premier temps, quels sont les symptômes d’un burn-out.

Les symptômes du burn-out

Les symptômes du burn-out peuvent prendre diverses formes, mais si vous commencez à percevoir certains de ces changements de comportement, vous pourriez être en train de vivre une forme d’épuisement professionnel. Alors attention!

Si par exemple, vous vous mettez à pleurer sans raison, à vous alimenter différemment, à perdre confiance en vous, à redouter les échéances de vos projets, que vous commencez à développer un certain cynisme ou de la susceptibilité et que vous n’arrivez plus à reprendre de l’énergie malgré de bonnes conditions de sommeil, alors cet article devrait vous aider à comprendre les causes à la source de cet épuisement.

Les 5 raisons, selon moi, à la source d’un burn-out chez les entrepreneures

1- La surcharge de travail

Chez les femmes entrepreneures, la première cause de burn-out, selon moi, est due à une surcharge de travail et à la sensation de ne plus pouvoir y faire face. Cela peut se traduire par des objectifs mal définis, des dates d’échéance difficilement réalisables, des interruptions fréquentes et des journées trop longues.

Il s’agit également de prendre en compte la surcharge mentale : la femme entrepreneure doit perpétuellement prendre des décisions (la plupart du temps seule) et assumer l’intégralité de la responsabilité de ses actions.

la femme entrepreneure peut également vivre des conditions difficiles de conciliation entre vie de famille et vie professionnelle, avec des journées très chargées pour l’entreprise suivies des obligations familiales.

2- Une forte charge émotionnelle

La vie d’une entrepreneure est ponctuée d’aléas émotionnels. Les émotions jouent aux montagnes russes : une joie intense à la signature d’un nouveau contrat suivi dans la foulée d’une peur ou d’une tristesse à la réception d’une facture lourde à régler.

Selon son secteur d’activité, l’entrepreneure peut également être confrontée à des contacts difficiles avec ses clients.

Par exemple, une personne dans la relation d’aide peut avoir à gérer des profils en détresse avec une forte charge émotionnelle négative ou encore des femmes entrepreneures œuvrant dans des domaines de services pourraient faire face à des clients mécontents ou insatisfaits.

Les entrepreneures peuvent parfois vivre des violences verbales, des propos désagréables ou insultants, ou avoir à montrer un sourire, un bonheur et un état de bien-être permanent alors qu’elles ressentent de l’énervement, de la colère ou autre.

Toutes ces exigences émotionnelles peuvent s’avérer épuisantes à la longue!

3- Une perte de sens au niveau du travail

Lors du démarrage de son entreprise, la femme entrepreneure a souvent de grandes ambitions qui peuvent s’éroder peu à peu, pour de multiples raisons.

Elle a peut-être été amenée à accepter des contrats éloignés de son essence initiale, afin d’assurer une certaine stabilité financière, elle a peut-être fait des erreurs et s’est entourée de personnes qui ne correspondaient pas tout à fait à son projet professionnel ou encore, elle vit peut-être des situations complexes et difficiles financièrement qui lui font se poser la question de la pertinence de son statut d’entrepreneure.

Le sentiment d’isolement peut également exacerber cette sensation de perte de sens et de vision floue de l’avenir.

4- L’insécurité financière

Les femmes entrepreneures ont souvent des petites entreprises aux ressources financières limitées. Cette insécurité économique et la peur des dettes, cumulée à la précarité du statut d’entrepreneure, peuvent créer une combinaison explosive et amener la personne à vivre une exposition trop élevée aux risques, qui peut alors compromettre leur engagement professionnel et créer un déséquilibre dans leur vie.

5- Le syndrome de l’imposteur

Beaucoup de femmes se sentent illégitimes dans leur rôle d’entrepreneure. Elles ne se sentent pas assez compétentes dans leur métier, pas assez expertes, pas suffisamment préparées, elles ont parfois l‘impression de ne pas avoir assez de connaissances ou d’expériences…

Toutes ces raisons peuvent provoquer chez elles de grandes souffrances en termes de dévalorisation et de perte d’énergie.

En effet, cela induit qu’elles surcompensent cette illégitimité en ayant du mal à demander de l’aide, à vouloir en faire beaucoup plus, à tendre à être « parfaites », à jouer tous les rôles de maman, entrepreneure, épouse, avec beaucoup de sacrifices de leur part.

Conclusion

Le syndrome d’épuisement professionnel est causé par de nombreux facteurs qui généralement se juxtaposent et qui donnent lieu, peu à peu, à un sentiment de fatigue chronique et de détachement au travail.

Les causes du burn-out sont multiples et peuvent, selon moi, provenir d’un travail intense, d’exigences émotionnelles trop fortes, d’un manque de reconnaissance, de conflits non réglés, de souffrance éthique, d’insécurité…

Le point commun entre toutes ces causes est qu’il existe à un moment un point de rupture qui crée un déséquilibre chez la personne, entre ses ressources personnelles et les exigences auxquelles elle doit faire face, et qui génère une dose élevée de stress aux fortes répercussions sur sa santé.

À lire aussi : 10 conseils pour commencer à sortir d’un burn-out.

Si vous pensez être actuellement en train de vivre un burn-out et que vous voulez retrouver de la motivation, du plaisir et du sens au travail, je vous demande de parler, en premier, à votre médecin et aux personnes de votre entourage qui pourraient vous aider avant de sombrer dans un burn-out important.

Je vous invite aussi à découvrir mes programmes en coaching individualisés

Je vous invite à découvrir mon coaching, car au fil des séances, vous apprendrez à mieux vous connaître pour identifier ce que vous ne voulez plus au travail et surtout ce que désormais, vous voulez voir apparaître dans votre carrière professionnelle, grâce à une meilleure «connaissance de soi» et une quête de sens personnalisée. Cela vous aidera probablement à éviter un burn-out!

Audrey Mollard

Audrey Mollard, coach certifiée

Note importante:

Cet article « 5 raisons au burn-out de la femme entrepreneure » est uniquement pour votre information. Nous ne donnons pas ici de conseils médicaux. Consulter svp votre médecin en premier.

Veuillez toujours consulter votre médecin, avocat et/ou comptable avant de prendre une décision importante par rapport à votre vie ou vos finances. Consultez toujours les professionnels appropriés avant de prendre toute décision importante. Ce blogue est juste pour votre agrément et nous ne garantissons pas ce qui est dit.

Aucune garantie de gains ne vous est offerte ou promise sur ce blogue.

Toutes les marques de commerces cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne sont présentées ici que pour faciliter votre compréhension. Lire aussi la note importante du blogue. 

Tout les textes de ce site sont protégés par des droits d’auteurs (C) entrepreneuses.org

Copyright pour les images: droits achetés sur 123RF, Fotolia, Istockphoto ou encore Depositphotos.

Droits de cette image achetée sur Depositphotos:

Id. de l’image: 11630910
Droits d’auteur: anatols
Audrey Mollard

Author Audrey Mollard

More posts by Audrey Mollard

Laisser un commentaire