Skip to main content
Articles de Claire Pret

Créer un cours en ligne et avoir des revenus passifs?

créer une formation en ligne

Créer un cours en ligne et avoir des revenus passifs est intéressant et c’est pourquoi plusieurs entrepreneures souhaitent se lancer dans l’aventure et vendre des cours en ligne.

Sauf que le « monde réel » n’est pas aussi simple!

La vérité est que la plupart d’entre eux ont du mal à créer et vendre leurs cours en ligne.

Ce n’est pas parce que vous avez l’expertise et que la création d’un cours en ligne ne vous coûte presque rien que vous devez vous lancer la tête la première dans cette aventure.

Il faut penser à y aller avec une approche plus intelligente

Une approche plus intelligente consiste à tester vos idées avant même de créer quelque chose. Dans le jargon des Startups, vous voulez créer un produit minimum viable avant d’allouer plus de ressources.

La bonne nouvelle est que les créateurs de cours peuvent également emprunter ce concept pour leur pratique créative.

Comment faire? 

Dans cet article, je vais vous montrer comment créer de manière éthique un cours minimum viable afin que vous puissiez tester vos idées de cours et cela avant de perdre du temps à créer quelque chose qui ne se vendra pas.

À la fin de cet exercice, vous aurez davantage confiance en vous et vous éviterez les montagnes russes émotionnelles et la déception qui résultent de le faire de la mauvaise façon.

Pour les besoins de cet article, je prends pour hypothèse que vous vous y connaissez déjà dans un domaine ou encore que vous avez un domaine d’expertise que vous pourriez monétiser.

Êtes-vous enthousiaste ?

Alors, commençons. Quelles sont les étapes importantes pour créer un cours en ligne?

Étape 1 : Obtenir du trafic

Vous voulez vous appuyer sur du contenu organique « gratuit » ? Très bien. Mais attention, vous allez passer du temps à le créer.

Ou encore préférez-vous passer moins de temps à créer du contenu en diffusant des publicités? C’est vous qui décidez.

Mais laissez-moi vous dire ceci : Le trafic n’est jamais gratuit. Vous allez dépenser de l’argent ou du temps pour attirer du trafic vers votre contenu. Alors, choisissez votre option!

Faites ce que vous aimez!

J’ai dépensé dans le passé beaucoup d’argent pour que les publicités que je mettais fonctionnent. Cependant voici ce que j’ai découvert : Je déteste le processus de diffusion des publicités. Personnellement, je ne peux plus supporter de regarder des tableaux et des pourcentages tous les jours. Alors, deviner quoi ? Je l’ai laissé tomber les publicités!

Je vous encourage donc à trouver un processus de génération de trafic que vous aimez. Pourquoi ? Parce que vous avez beaucoup plus de chances d’être cohérent avec quelque chose que vous aimez plutôt qu’avec quelque chose que vous détestez.

Et n’oubliez pas que la création d’une entreprise est un marathon, pas un sprint!

Après avoir réalisé que je détestais faire de la publicité, j’ai proposé de publier des articles. J’aime écrire, j’avais donc beaucoup plus de chances de réussir à transformer mes articles en source de trafic.

Je me suis concentré sur la publication d’articles sur ce blogue jusqu’à ce que je voie émerger un  » modèle d’engagement « .

À retenir : trouvez la source de trafic qui vous plaît et écoutez les réactions du marché à ce que vous produisez

Étape 2 : S’inspirer de ce qui fonctionne

Cette étape consiste à s’inspirer de ce qui a fonctionné.

Parce que laissez-moi vous dire ceci : La plupart de ce que vous ferez à l’étape 1 ne donnera pas de bons résultats. Seule une infime partie fonctionne. Mais ce n’est pas grave.

Choisissez vos sujets d’articles gagnants, et enterrez les sujets d’articles perdants!

Ne soyez pas trop émotive à ce sujet.

Examinez les articles (ou les publicités) qui vous ont permis d’obtenir un certain succès et essayez d’identifier un modèle.

Posez-vous ces 2 questions :

1- De quoi parlent les articles ?

2- Quelle pourrait être la prochaine étape logique pour poursuivre la conversation ?

C’est à ce moment-là que vous pouvez commencer à créer une page de renvoi où les gens peuvent s’inscrire!

En effet, en échange de leur courriel, je vous suggère de leur proposer un cours gratuit qui est activé automatiquement lorsque la personne donne en échange son courriel.

Ce que j’ai fait, c’est que j’ai créé un cours de sept jours sur le sujet que j’ai vu émerger par l’intérêt des personnes à certains articles. Ensuite j’ai mis en place la page d’inscription.

Prendre la température

Je savais que je pouvais créer un cours autour de ce thème, alors j’ai commencé par simplement prendre la température du marché.

L’objectif est de s’assurer que vos hypothèses et votre idée de créer un cours en ligne sont justes avant de construire quoi que ce soit.

Il s’agit de recueillir les réactions réelles du marché

J’ai commencé à inscrire des personnes sur ma liste d’adresses électroniques et à m’engager avec elles. J’ai lu tous les courriels que j’ai reçus et j’y ai répondu personnellement pour mieux comprendre leurs besoins.

Comme je ne travaillais qu’avec des articles dont l’engagement avait été prouvé, les réponses à mes courriels (envoyés par un système de répondeur automatique) affluaient chaque jour.

Au cours des 30 premiers jours, j’ai répondue moi-même à des centaines de courriels pour m’assurer de bien faire les choses.

Étape 3 : Réaliser la pré-vente

À ce stade, vous avez recueilli suffisamment d’informations sur le marché.

Voici venu le moment de vérité!

Vous devez développer une idée de cours qui résoudra les problèmes les plus courants que vous avez identifiés à l’étape 2.

Inversez le processus!

Pour ce faire, inversez le processus et trouvez une méthode que vous pourrez intégrer à votre cours.

Dans mon cas, les entrepreneuses voulaient démarrer une boutique en ligne. Elles en avaient assez de ne pas savoir comment faire pour débuter une boutique en ligne rapidement sans savoir programmer. Les femmes entrepreneures, qui débutaient, voulaient créer quelque chose rapidement et elles n’avaient pas les moyens de s’offrir un webmestre.

J’ai donc commencé avec la fin en tête et j’ai inversé le processus.

Une fois que j’ai eu une ébauche de cours, j’ai créé une page de vente minimale qui énonce simplement l’objectif du programme, le problème qu’il va résoudre et ce qu’ils vont apprendre dans le cours.

N’oubliez jamais que je n’avais encore rien créé…

J’ai simplement indiqué que le cours serait publié à une date ultérieure et qu’il s’agissait d’une pré-vente. Et comme mon objectif était de récompenser les personnes ayant agi rapidement, j’ai proposé une réduction de prix importante pour ceux et celles qui étaient prêts à acheter le cours tout de suite.

Il faut supprimer les barrières

Il existe selon moi deux types de cours en ligne…

D’un côté, vous avez les cours auxquels il faut bien réfléchir avant de les acheter (les fameux cours à plusieurs milliers de dollars) et pour lesquels vous pourriez avoir besoin de l’approbation de votre conjoint vu l’investissement requis. 🙁

De l’autre, vous avez les cours que vous achetez presque impulsivement sans avoir besoin de lire la page de vente 12 fois de suite.

La clé pour valider une idée de cours est de faire que les personnes puissent prendre une décision rapide et sortir rapidement leur carte de crédit pour acheter.

Je ne fais pas confiance aux enquêtes, aux opinions ou à tout autre moyen qu’un bon de commande pour créer un cours en ligne.

De nombreux créateurs de cours ne veulent pas vendre leur cours à bas prix parce qu’il leur a fallu trop de temps pour le créer. Mais ce n’est pas notre cas. Nous n’avons rien créé à ce moment-là.

En conclusion…

Il n’y a donc rien de mal à être « bon marché » pour tester une idée

De plus, n’oubliez jamais qu’il est essentiel de faire preuve d’empathie et de faire en sorte que le processus d’achat du cours soit une « évidence » pour eux.

Votre cours ne demandera aucune approbation, aucune étude de cas et absolument aucune preuve sociale. C’est un achat impulsif.

Ne perdez donc pas votre temps à investir des heures interminables dans le copywriting – faites en sorte que l’achat soit une évidence.

Dans mon cas, ce fut simple: j’ai fixé le prix du cours à un niveau outrageusement bas (50 $) et j’ai ajouté une garantie de remboursement de 30 jours sans poser de questions, afin de pouvoir éliminer toutes les objections courantes de ceux qui n’achètent pas le cours.

Dès la première semaine, j’ai réalisé 30 ventes.

Maintenant que j’avais prouvé le concept, je pouvais créer le cours.

Voilà en quelques mots comment vous devriez aborder la création de cours. Ne commencez pas par créer le cours.

  • Commencez par valider une idée, et, une fois que vous avez validé l’idée, validez les problèmes.
  • La création du cours vient en dernier.

Faites les choses dans le bon ordre. La patience est la clé de la réussite!

Vous pouvez être tenté de créer un cours avant de recueillir les véritables réactions du marché ou encore de créer une page de renvoi et même un aimant à prospects avant d’avoir prouvé que les éléments de contenu fournis gratuitement fonctionnent.

Ce n’est pas une bonne idée! Je le sais parce que j’ai aussi fait ces erreurs.

Alors rappelez-vous de cela tout au long du processus :

Vous n’avez pas besoin d’une liste de courriels avant d’être sure d’avoir des articles de blogue qui fonctionnent bien.

Vous n’avez pas besoin de commencer à créer une page de vente pour un cours avant d’avoir rassemblé des problèmes réels et d’avoir une idée de ce que les gens sont prêts à faire pour les résoudre.

Vous n’avez pas besoin de commencer à créer de cours avant d’avoir obtenu au moins une vente!

Le sujet vous intéresse? Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Aimeriez-vous créer un cours et débuter une entreprise de formation en ligne?

C’est pour moi un bon moyen d’avoir plus de liberté et surtout des revenus passifs ! 

Claire Pret Claire Pret

Si vous aimeriez avoir de l’accompagnement ou de la formation, n’hésitez pas à nous contacter ici. 

Note importante: Cet article appelé « Créer un cours en ligne et avoir des revenus passifs ? » est écrit uniquement pour votre information. Aucune garantie de gains ne vous est offerte ou promise.

Veuillez toujours consulter votre avocat et/ou comptable avant de prendre une décision importante par rapport à vos finances. Consultez toujours les professionnels appropriés avant de prendre une décision importante pour vous ou vos affaires.

Toutes les marques de commerces cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne sont présentées ici que pour faciliter votre compréhension. Lire aussi la note importante du blogue. 

Tous les textes de ce site sont protégés par des droits d’auteurs (C) entrepreneuses.org

Copyright pour les images: droits achetés sur 123RF, Fotolia, Istockphoto ou encore Depositphotos.

Les droits pour cette image ont été achetés sur Despositphotos

Auteur AndrewLozovyi, no. 275755972

Claire Pret

Author Claire Pret

More posts by Claire Pret

Laisser un commentaire